Pour info, c'est .

Pour le contenu, on pourra toujours objecter l'approche behavioursite de Lowenstein et l'amalgame entre tuer 200 000 personnes, et des ennemis dans un jeu vidéo. Cela n'a pas la même valeur, les joueurs le savent. Par exemple, la deuxième vidéo ci-dessous montre que c'est avant tout une histoire de points et combos, bref de mécanisme ludique... et que l'on tranche davantage dans une masse de pixel plutôt qu'on ne tue des individus. Qui plus est je n'ai jamais eu de jeu mettant cela en scène, même le dernier niveau de Heavenly Sword en mode déesse ou Nighty-nine Nights ou Serious Sam.... mais je veux bien tester son jeu !

La défense est assurée par Nicolas Gaume. En se réfugiant derrière le PEGI, il n'apporte pas grand chose au moulin, car il ne met pas assez en avant le système. Qui plus est, quand on connaît un peu la genèse de la régulation des jeux vidéo, dans le monde entier, on rigole sur la responsabilité ou l'éthique de certains éditeurs (attention pas de généralité, seulement le club de 9 des années 93-94)... Sinon les études, il y en a aux US, chez les behaviouristes, voir Craig Anderson.

Bref, un débat de sourds, bien mis en scène par M-O FOgiel qui met la pression sur Lowenstein et Gaume, et balance des auditeurs alors même que les deux protagonistes n'ont pas eu le temps de parler.... C'est beau l'urgence pour créer la polémique... Au final on a plutôt deux positions bien stéréotypées, sans dialogue possible, et d'un intérêt malheureusement très limité...


Heavenly Sword Intro with Gameplay (Play Through)

[720p] Ninety Nine Nights - PLAY