Une étude menée par une équipe interdisciplinaires de chercheurs, (Neil F. Johnson, Chen Xu, Zhenyuan Zhao, Nicolas Ducheneaut, Nicholas Yee, George Tita, et Pak Ming Hui), s'est proposé de comparer la structure des groupes dans WOW et les gangs de LA. Les résultats ont donné l'article Human group formation in online guilds and offline gangs driven by a common team dynamic, Physical Review, vol. 79, n°6. Un lecteur de boinboing, l'a même mis en googledoc.

Leur article, fondé sur les données statistiques de Ducheneault et Yee pour le côté Warcraft, et les données locales d'une ville de Californie pour les gangs, arrivent à des résultats assez marrants :

Bien que leur dynamique d'ensemble diffèrent de façon visible, nous constatons qu'un modèle commun basé sur les équipes peut reproduire avec précision les caractéristiques quantitatives de chacun tout simplement en ajustant le niveau de tolérance moyenne et de le spectre d'attributs pour chaque population. En revanche, nous ne trouvons aucune preuve à l'appui d'une version du modèle basé sur la recherche de semblable (homophilie et généalogie)

Grosso modo, les mécanismes semblent identiques entre les gangs et les guildes, notamment en matière de recrutement, de mise à disposition des compétences et de départ d'un membre. Ce qui diffère bien entendu est l'objectif de l'organisation, son contexte social de production,