Game in Society

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 13 mars 2009

Retour vers le passé - les schoolshooting.

Faire l'historique sert souvent. Je me suis donc dis suite à un commentaire de Okaydakor, d'aller chercher les archives journalistique de l'époque. Le Time me semblait intéressant et surtout en libre accès. C'est un petit comparatif, sans prétention, mais des éléments intéressant se retrouvent. Eclairage sur les deux school shooting fondateur.

Septembre 1959 : Poe Elementary (Texas) Paul Orgeron fait 6 morts dans une école élémentaire, et se suicide

Pour la ref intégrale : "That Man Has Dynamite"; Monday, Sep. 28, 1959, Time

Extrait choisi :

Lire la suite...

jeudi 12 mars 2009

La dépression, nouvelle star allemande

Bon, c'est le JT du 20h, ouverture sur la tuerie. La dépression est mise en avant avec les JV.

Le premier qui dit que le jeu vidéo ne provoque pas la violence mais la dépression, cf. l'addiction au jeu vidéo, et donc les jeux vidéo sont en partie responsables, ou encore que le jeu vidéo dé-socialise, alors que c'est plutôt la dé-socialisation qui le pousse à s'enfermer : il a perdu.

Car le facteur qui semble poser problème c'est son manque d'intégration à l'école, les gens qui se moquaient de lui. C'est pas du social ça? L'école comme instance de socialisation ça ne vous dit pas quelque chose ?

Et la dépression c'est une problématique sociale. Y a qu'à lire Alain Ehrenberg, la fatigue d'être soi : manque de lisibilité, défaut de reconnaissance et énorme responsabilité individuelle. Tout est dit.

Voilà, il fallait que ça soit dit avant que ça n'émerge dans l'espace public. Décrédibilisons à l'avance, principe de précaution oblige !

Un placement produit argumentatif anticipé. C'est sioux. Mais vaut mieux prévenir.

Revue de presse du jour

La panique morale commence et va peut-être donner lieu à une législation européenne.

Quelques éléments :

Une très belle phrase de Solidarité et Progrès (Jacques Cheminade inside), Massacre de Winnenden : Helga Zepp-LaRouche avait raison, banissons les jeux vidéo violents !

[Cependant, des neufs élèves abattus, dont huit filles, presque tous sont mort d’une balle en pleine tête. Cette « performance » est habituellement réservée à des tireurs d’élite bien entraînés ou des adolescents ayant passé de longues heures à s’initier aux jeux vidéo « point and shoot ».

Et la panique morale gagne en Allemagne:

Lire la suite...

Littleton reloaded

Super columbine massacre RPG Éternel come back? Après notre salve d'amendements et de reportages sur l'addiction ou la campagne de pub anglaise, retour sur un grand classique du traitement médiatique des jeux vidéo : la violence.

Hier, a eu lieu la fusillade à Winnenden en Allemagne. A peine j'ai appris ça que je me suis dit : tiens, demain on accusera les nouvelles technologies et les loisirs du tueur. Donc, on accusera les jeux vidéo. Ils ont fait pareil pour Littleton et Erfurt.

Bon, ben c'est parti, Associated Press donne du grain à moudre :

Lire la suite...