Comme chaque année depuis 3 ans, se tient la grande messe auto-instituante du jeu vidéo à l'Assemblée nationale. Cette journée est l'occasion de voir des gens, de manger des petits fours, de faire du social meeting et autres activités politiques et économiques. Généralement, il ne se dit pas grand chose, si ce n'est que le jeu vidéo, il faudrait s'y intéresser, qu'on va le faire. Et chaque année, on se quitte tout heureux de s'être vu, l'espoir plein les yeux, bien qu'en sachant que ça ne fera pas avancer le schmilblik.
Bref, j'y serai, surtout pour la table ronde n°4, où au vu des acteurs, nous aurons droit à un discours alarmiste.

3èmes Assises du jeu vidéo "Jeu vidéo : quelle place pour la France et l’Europe dans une compétition mondialisée ?"

A l’initiative de Patrice Martin-Lalande, député de Loir-et-Cher, co-président du groupe d'études sur l’Internet, rapporteur spécial de la commission des finances pour les médias et sous le haut patronage de Monsieur Bernard Accoyer, Président de l’Assemblée Nationale.