Game in Society

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 21 août 2009

Nouvelle revue : Poli, politique de l'image

Sortie le 12 septembre de Poli, politique de l'image, une revue éditée par le centre Pompidou. Avec comme titre le gaming post-colonial : géopolitique des jeux vidéo. Ce titre m'intrigue car j'ai du mal à voir le lien entre colonisation et jeux vidéo, bien que SEGA a profité de la guerre de Corée pour s'installer au Japon au début des années 1950, mais c'était dans un contexte multiple et non intentionnel. Sinon un article de Laurence Allard sur Britney Spears, pour un aperçu, vous pouvez faire un tour sur sa conf sur les pratiques numériques des jeunes. Et enfin, une interview du pape de la pop culture 2.0, Henry Jenkins, en VF. Bref, à lire, je suis très curieux de cette nouvelle publication! So, bienvenu à Poli!

Lire la suite...

lundi 29 juin 2009

George Michael vs. Seether vs. Videogames

Y a pas à dire le hard FM, surtout quand il reprend George Michael, c'est du tout bon. Et quand les sud africains Seether font un tribute aux jeux vidéo 8 bits, on arrive à une double remediation, du cross over multi-culturel qui, y a pas à dire, donne les meilleures soupes! Mon tube de l'été pour les booms à Palavas.

mardi 28 avril 2009

Cross-over culturel + jeu vidéo : nanard annoncé?

Le net est en émoi à l'annonce du retour de Mr. T., Barracuda de l'agence tout risque, l'homme qui a inventé le bling bling pour les masses avant notre président. Et dans un jeu vidéo.

Je vous livre le programme :

Le premier jeu verra Mr. T aux prises avec des nazis et leurs gigantesques machines dans différents univers de l'Amérique du Sud: forêts tropicales, villes anciennes perdues, complexes industriels et installations militaires contemporaines. Avec Mr. T et d'autres personnages de la bande dessinée, le jeu mettra en vedette nul autre que Will Wright. Dans cet univers, Will Wright n'est pas un game-designer top niveau mais un généticien américain de renom qui a été enlevé et contraint de travailler à un plan diabolique. Mr. T et Will Wright vont unir leurs forces pour anéantir les nazis et leurs matériels.

Wow... Will Wright et Barracuda, va y avoir du spore...

Deux héros cultes faisant l'objet d'un nanard tout droit sorti d'une série Z, inspiré d'un roman graphique (ahahah), y a pas à dire, le jeu vidéo est bel et bien le fer de lance de la pop culture, faisant tourner la "remédiation" à plusieurs niveaux. Je sais pas, mais ça fleure bon les 80s. A part le costume peut-être ?

Sinon Marvel vs. Capcom 2, le meilleur jeu de baston de tous les temps fait son retour sur le xboxlive et le PSN cet été.

jeudi 23 avril 2009

GTA : Streatham Hill, bientôt sur le net

Non ce n'est pas la nouvelle production de Rockstar, mais celle d'un étudiant en informatique anglais qui a décidé de modéliser sa banlieue de Londres. Après des centaines d'heures de repérage (photos), de programmation sous 3D Game Studio, le résultat est pas si mal pour une production amateur.

L'étudiant, Anthony Staines, souhaite diffuser son jeu sous l'appellation GTA, même si cela va être légalement impossible. D'autant qu'il souhaite édulcorer le jeu, "le rendre moins violent et véhiculer des valeurs positives." Question, est-ce un simple sandbox ou une satire socio-politique ? Car modéliser une ville ne fait pas un GTA.

Quoi qu'il en soit, au vu du résultat, le jeu vidéo amateur risque de devenir de plus en plus intéressant. Mais peut-être pas lorsqu'il devient un moyen de se faire repérer par les studios. En attendant d'autres vidéos sur son site, le trailer est disponible, reprenant tous les codes d'un GTA: San Andreas mixé avec GTA 4.

dimanche 8 mars 2009

No comment

Plus d'info sur l'idéologie, voire la popologie, ici. Un navet volontaire...? exercice ô combien périlleux.